UN BLOG D'HOMMES

  AFFICHE.jpg

RENDEZ-VOUS SUR MON AUTRE BLOG:

(SEE MY OTHER BLOG:)
http://hot-males.fr.erog.fr

(plus de 3700 photos d'hommes toutes différentes !)

(more than 3700 pictures of men and at each time different !) 

INTERACTIVITE


Get a scroller sign at spacemisc.com!
Jeudi 28 octobre 4 28 /10 /Oct 02:18
- Voir les 5 commentaires - Publié dans : MES CONFIDENCES TRES PERSO...

Me voilà de retour pour vous raconter ce qui s'est passé dans mon week-end !

Déjà le vendredi soir j'étais assez excité, sensation due je pense à une série de photos regardées sur le net durant l'après midi. Ainsi une grosse envie de me branler n'a cessé de monter durant la journée et dans la soirée, vers 2 heures du matin, j'ai du capituler.

Une bonne garce d'envie, tellement forte que je ne pensais qu'à cela.

Pour pouvoir me plier à ce qui se passait dans mon pantalon, et pour m'exécuter au mieux, je me suis branché sur mon site d'exhib préféré…

 

Je vous passe les détails de bites que j'y ai vues comme les discours salaces que j'ai pu lire.

 

Puis un jeune homme me contacte en utilisant des mots basiques mais efficaces… Avant de lui répondre,  je branche mon ordi sur sa cam et je vois un charmant mec d'une trentaine, le visage à découvert qui regarde ce que je lui propose à des centaines de kilomètres…

Il me flatte, me parle bien, sait comment m'exciter et m'écrit des mots qui deviennent de plus en plus osés. Je laisse faire, cela m'excite.

Il me demande de balader ma cam sur mon corps… J'effectue !

Puis il me guide sur mon sexe… Je lui montre ma queue en gros plan, il aime et je vois sa main descendre vers sa braguette.

Je ne souligne pas l'affaire. La chose était évidente !

Je déploie mes talents d'exhibitionniste et parcoure de ma caméra mon sexe, mes couilles, mes cuisses à volonté, insistant bien sur ma pilosité mise en valeur par des rayons de lumière artificielle d'une lampe de bureau toute près. J'adore l'exciter et lui vanter ma fourrure, à lui qui m'avoue adorer les poils…

Il me dit se branler sévèrement (ce que je devinais aisément) et désirer fermement me sucer.

Je lui dis que la distance était surement trop importante pour venir me sucer. A la question qui naissait de ma phrase je lui répondis des Vosges. Là sur mon écran s'inscrivit "MOI AUSSI !!! LOL !!" Je croyais qu'il plaisantait. Quelques lignes plus loin et suivant ses réponses, je me suis rendu à l'évidence : il était du département. Juste 80 kms nous séparaient.

Nous sommes passés sur MSN.

Nous avons dialogué assez longuement.

Echangé nos n° de téléphone pour une entrevue éventuelle.

La branle a eu lieu et j'ai terriblement bien joui ! Mon sol s'en souvient surement encore !! Il a juté comme un ado mais je n'ai rien vu. Il mimait a longueur de temps de scènes de pipes magistrales qui me donnaient de plus en plus l'envie de lui fourrer le gosier.

 

Le samedi après midi je reçus un SMS de sa part.

Il me proposait de nous rencontrer. OK

Il voulait et moi à fortiori aussi concrétiser la pipe de la veille en réalité. Il m'avoua n'avoir pompé qu'un seul mec dans sa vie mais qu'il avait énormément apprécié ce jeu. Il est marié mais aime de temps en temps goûter la saveur des hommes…

 

Rendez-vous fixé.

Rencontre dans un troquet banal d'une petite ville lorraine.

L'homme est grand, jeune, un peu fort mais l'ensemble est très fidèle à ce que la caméra m'avait donné.

Salutations simplifiées et une petite gêne de sa part que je m'efforce de faire disparaitre.

 

Sa femme était partie amener les enfants en vacances chez des grands parents. Elle dormait chez eux la nuit donc il avait quartier libre.

Nous sommes allés chez lui après quelques bières.

Un appartement simple mais agréable, chauffé outrageusement par l'OPHLM.

 

Il m'a invité à me poser sur le sofa.

Il m'offre une autre bière en canette alu qu'il va chercher puis s'assoit à table…

Je remarque des coups d'œil en buvant sa bière et lâchant les banalités d'usage, je lui propose de venir me rejoindre.

BRANLE CO (21)Sans rien dire il accepte. Se pose à une distance un peu trop grande. Je l'invite à se reprocher et ne lui en laissant pas le temps je lui saisis la main et la pose sur ma braguette.

-"C'est ce que tu recherches non ? Et comme moi aussi…"

Toujours un peu embarrassé il laisse sa main sur mon sexe et ma grosse paluche la plaque fortement dessus. Ses doigts bougent. Sa paume devient plus présente. Le jeu commence !

Il s'approche.

Il malaxe à présent volontiers et à mon plus grand plaisir. Il sent ma bite durcir et je comprends que cela l'excite.

-"Attends !" me dit-il.

Il se libère et enlève son pull puis sa chemise.

Un joli torse joliment velu s'offre à moi.

Une fois débarrassé de sa gêne vestimentaire, il reprend de lui-même ce que je lui avais imposé de commencer. IL y va même franchement cherchant à me baisser le pantalon…

-"Pas si vite ! on a le temps non ?

- Tu as raison ! me répondit-il, prenons le temps !"

J'ai oté à mon tour mes habits. Nous étions tous les deux torse-nu. Je le caressais et lui de sa main me tripotait vertement. Il m'embrassa le poitrail. Je lui pris la tête et lui ai roulé une pelle de maître. Je tâtais son pantalon qui était prêt à exploser dans ses coutures tant il bandait.  Je le lui ai ouvert pour qu'il ne le fasse pas, lui ai baissé et il m'aidait même dans sa gestuelle sans pour autant abandonner mon corps.

Je bandais moi aussi comme un âne !

Il m'ouvrit le bouton de mon jean. Il voulait passer à l'action sans doute !

-" Non, attends encore c'est trop bon !"

Je lui ai autorisé juste un bouton supplémentaire. Da main s'y engouffra.

Il m'avait d'emblée attrapé le gland que je savais trempé puis ma queue sur sa longueur mais mon pantalon l'empêchait de me branler. Moi j'avais sa bite dans ma main que je caressais langoureusement.

Je le regardais faire.

Le spectacle était très chaud.

Ses yeux de temps à autre me fixaient et j'aimais ça !

PIPE (186)Apres quelques minutes je lui ouvris un autre bouton qui libéra ma queue. Il mit mon gland sur ses lèvres puis goba. C'était bien, très bien, mais à mon sens trop classique. Il n'avait pas visiblement l'habitude encore.

Il me reprocha un peu de le guider pourtant il avait un peu peur d'être gauche. Il me rappela qu'il ne l'avait fait qu'une fois mais qu'il aimait ça et que j'allais en être sûr !!! Je ne doutais pas un seul instant de ses talents et de son envie d'hommes.

Je le réconfortais sincèrement sur la douceur de ses lèvres, sur la volupté qui émane de sa langue et sur la passion qu'il y mettait. Je lui proposais donc indirectement de se laisser guider et de parfaire ses méthodes, ce qu'il accepta ainsi présenté.

Il suivit mes conseils à la lettre. Il m'offrit une pipe de roi !!

Ainsi au fil des caresses et des minutes de plus en plus intenses il me lécha, me goûta, me sentit, me mordilla, me souffla sur le gland, me bouffa une puis mes deux couilles.

PIPE (178)Il explora ma queue sur sa longueur, il alla chercher ma mouille dans le méat, joua avec avant de la savourer, argumenta son plaisir par des légers gémissements d'aise, piqua mes sensations par l'exploration fine de mon intimité, suça mes poils de cuisses comme d'ailleurs, joua avec la raideur de ma bite en transe…

PIPE (202)Il profitait de mon sexe comme d'un jouet. Il passait ma queue sur ses joues y laissant une large trace de mouille et sa barbe naissante me faisait un mal des plus enthousiasmants.

J'ETAIS AUX ANGES !!!

Je voulais le branler et lui rendre la pareille mais il me dit aimer tellement pomper un mec que son plaisir résidait en ca ! Je me sentais frustré et il me promit qu'il se donnerait après !!

J'étais donc affalé sur le canapé, les bras derrière la nuque ou une main sur la sienne, à regarder ce gars inconnu s'acharner sur une queue pour lui toute aussi étrangère. Le plaisir nichait aussi en cette étrangeté.

PIPE (203)Mon plaisir s'exprimait par des onomatopées qui ponctuaient mes conseils. Il apprenait vite le bougre.

A maintes reprise je du faire preuve d'autorité en le priant d'arrêter quelques secondes sinon notre bonheur allait prendre fin. Il obéissait mais c'était quasiment décuplé à chaque reprise.

Mon corps se tordait et mes mots devenaient outrés. Je l'encourageais, le félicitais, l'insultais gentiment, lui tenais la crinière…

Il se branlait tout en me suçant et je voyais de temps à autre sa belle queue aussi dressée que la mienne dans sa main entourée de poils abondants.

Je rêvais d'une chose…

Je n'osais pas lui dire…

J'allais lui faire comprendre.

Je mis une jambe sur le canapé. Je basculais plus encore mon bassin vers l'avant. Il pensa à un désir de ma part de jouer de mes couilles et les rebouffa. Je basculais plus nettement…

Il me passa un doigt agile sur l'anus…

-"C'est ca ?"

- Non !

- Quoi ?"

Silence volontaire de ma part…

- Quoi ?! répeta-t-il,

- Lèche stp !

- Jamais fait !!!

- Essaie !"

Il hésita un peu. Pas trop. Il m'embrassa entre les couilles et ma rondelle, me lécha les poils à quelques centimètres du point stratégique.

ANU (1)- Vas y ! dis-je, tu vas sûrement aimer !"

Il descendit. Ses lèvres furent comme une douceur de plumes. Il suça un paquet de mes poils et tira dessus légèrement.

- Tu aimes !

- Oui !!"

Il y passa quelques précieuses secondes…

- Mets ta langue !"

La pointe de sa langue fut comme un miracle. Une jambe posée sur son dos, il me lécha, pointa, relécha, repointa… Il comprenait vite ! Il l'enfonça noblement provoquant un tonnerre de râles en moi. Je n'en pouvais plus…

- Continue je vais jouir ! ai-je lâché !

- Non attends !!"

Il remonta sur ma bite en feu comme mes sens…

- Je veux ton jus !" me dit-il…

- Tu avales ?

- Non !! Sur la tronche !!

 Je me suis levé d'un bond ! Lui à genoux continua à me pomper assidument…

Enfin malgré mes retenues devenues impossibles, je le previns que je je pouvais plus rester comme ca !!

EJAC FACIAL (22)Il retira sa bouche de ma bite et me branla… Je lui pris ma queue des mains et me suis branlé face à son visage. Il attendait… Il en voulait…

Une série de grands jets atterrirent sur son visage, tant sur sa bouche que ses joues et ses cheveux… Il essuya ses lèvres d'un doigt, me prit la queue et étala mon jus chaud sur sa peau avec mon gland luisant…

 

Un plaisir sans comparaison. Une des plus belles pipes de ma vie !!

 

Il bandait toujours comme un taureau.

Je me suis occupé de lui à mon tour, l'ai sucé un peu mais hélas je l'ai fait jouir très vite par une branle à mon sens trop rapide… mais il avait eu ce qu'il désirait.

 

Je ne sais pas s'il me recontactera. Peut-être, et ce serait normal, voudra t il faire profiter d'autres hommes que moi de ce qu'il avait appris en ces quelques moments hors du temps.

 

Par CENTAURE - Ecrire un commentaire
Vendredi 9 juillet 5 09 /07 /Juil 14:39
- Voir les 6 commentaires - Publié dans : BOITE AUX LETTRES

Je vous transcris, sur sa demande, un texte qu'a écrit Marc, un de mes potes de branle via MSN !!! 

(Texte intégral)

 

EMM1

 Complètement accro à la bite, je me suis inscrit sur un site où on peut la montrer sous tous les angles, humide ou pas, au repos ou en action. Des milliers de mecs viennent en faire autant. Il y en a de toutes les tailles (souvent exagérées), de toutes les couleurs, avec ou sans prépuce. Il y en a pour tous les goûts.

  

C'est sur ce site que j'ai rencontré Centaure.

Un tchat permet aux abonnés de se parler en direct. Vous imaginez que Centaure y était repérable avec son esprit et ses bons mots. Cela m'avait donné envie d'en savoir plus et je suis allé voir ses photos. Inutile de décrire, vous connaissez. Un mâle, un vrai, superbement dessiné, les pectoraux saillants, les muscles fermes, bien monté la queue longue et racée, couillu en diable, à filer une trique d'enfer avant même de comprendre ce qu'il se passe.

 

Nous avons vite sympathisé, c'est facile quand on a la queue raide comme un manche à balai.

Centaure m'a invité sur MSN. Je n'avais pas MSN et je l'ai installé pour la circonstance. On a très vite commencé des jeux très chauds. Centaure, très généreux, se montrait en cam et me commandait à distance et vice versa. Mais il ne pouvait pas me mater. Alors j'ai acheté une cam. Jouir ensemble, déverser des flots de foutre, ça nous a occupé plus d'une fois.

 

Centaure donne les ordres et j'obéis. Mais il se laisse guider; les mots fusent, les insultes pleuvent mais on veut les entendre, on en redemande.  Mais je préfère qu'il écrive; sa voix, chaude, grave, aussi mâle que son paquet sexuel, m'impressionne...

Alors il m'écrit. Il n'y a que de la complicité là dedans.

Je suis sa pute, sa chienne, sa salope, son trou à bite... j'adore ça.

Mais en fait de trou à bite, mon cul est intact... enfin, il l'était.

EMM5 

Centaure ne se contentait pas de voir mon gland gonflé jusqu'à ce que le foutre jaillisse. Il voulait voir mon fion se dilater.

Un doigt, deux doigts... sans plaisir pour lui, sans joie pour moi.

J'ai cherché un truc qui pouvait me servir de gode. On fait avec les moyens du bord, et je me suis déchiré la rondelle en direct pendant qu'il se masturbait; j'étais torturé entre la douleur et la jouissance. Les mecs qui se souviennent de leur première sodo, surtout si elle a été brutale, connaissent ce mélange de douleur et de plaisir qui envahit un petit cul qu'on force pour la première fois.

EMM3

J'étais terrassé; alors, j'ai acheté un gode. Je l'utilise rarement et à chaque fois, c'est comme si mon trou était vierge. Il se déflore dans la sueur et la peine jusqu'à ce que ma bite explose et que mon cul se contracte en spasmes sur le morceau dur de plastique rose.

 

Mais centaure est un pro du cul, toujours avide. Si j'habitais près de chez lui, il y a longtemps que je serais allé me coucher sous lui, je lui aurai pompé le vit, bouffé les couilles, léché la raie culière à me faire des crampes de langue plus dures que des érections.

Mais, il n'y a que la cam, quand on peut.

EMM2 

Centaure avait un fantasme. Me voir gicler sur ma gueule de mâle en rut. Il y a quelques années, après m'être doucement branlé et retenu pendant de longues minutes, voire des heures, j'arrivais à me libérer, allongé sur le dos,  en m'arrosant la tronche.

EMM4

Aujourd'hui, j'arrive au mieux à envoyer de lourdes et généreuses coulées de foutres sur mes tétons, et ça ruisselle parfois dans le pli de mon cou. Je ne suis pas assez souple pour faire le poirier et m'envoyer la sauce en direct.

EMM6

Comme je ne voulais pas rester sur un échec, j'ai proposé à Centaure de déverser mon sperme dans un verre et de le boire en m'aspergeant les lèvres et le menton.

As-tu aimé centaure ?

Maintenant, Centaure aimerait me voir avec une vraie bite dans le cul, déchiré en direct par un étalon qui me bousculerait... mais je n'ai pas trouvé ce manche à couilles ni le mec qui va au bout.

Centaure est patient. Soyez-le aussi.

Si je rencontre un candidat pour cette chaude séance en cam, je vous en ferai le rapport.

 

 

Marc est toujours un régal  à recevoir sur mon PC ! 

La queue bien ferme et totalement exposée !  La jute abondante et convenablement retenue jusqu'à l'explosion, tout comme son cul tout aussi prêt lui aussi à se faire exploser, il en a une envie dévorante !

Bien gaulé, bien monté, pervers à souhait, un visage viril mais digne des bonnes salopes avides de sensations, il adore, c'est exact, être le jouet d'un mâle, d'un vrai !

 

Nos nombreux jeux se sont déroulés sur de très longs moments, lui isolé pour la circonstance dans un recoin de sa main, loin de sa concubine qui pourrait le surprendre à se donner à un mec !!

Mais cela ajoute à son plaisir... A notre plaisir...    

EMM7 

  

 

 

Par CENTAURE - Ecrire un commentaire
Dimanche 20 juin 7 20 /06 /Juin 15:16
- Voir les 2 commentaires - Publié dans : HOT STAFF

MIROIRvv.jpg

...

 

ANTIQUITE (25)

BRANLE CO (10)

EXHIB (6)BRANLE CO (12)

BRANLE CO (19)

BRANLE CO (20)

EXHIB (9)BRANLE CO (31)

DUO (61)

DUO (73)

DUO (76)

DUO (80)

HOME (6)DUO NB (25)DUO (86)

EXHIB (17)

EXHIB (8)

EXHIB (20)

GROUPE (3)

 

Par CENTAURE - Ecrire un commentaire
Dimanche 16 mai 7 16 /05 /Mai 14:49
- Voir les 2 commentaires - Publié dans : VIRILITES...

MEN (16)

 ...

 

BANDE ASSIS (8)

BANDE EXT (11)

DOUCHE (13)

DOUCHE (19)

EXT COUL (18)

BANDE ASSIS (23)GROUPE (54)

MEC TRES POILU (13)

NU NB (6)

BANDE ASSIS (16)SERVIETTE (5)

SPORTIF (3)

TORSE POILU + FROC (3)

EXT-NB--22-.jpg

BANDE ASSIS (14)

Par CENTAURE - Ecrire un commentaire

LE BLOG DE CENTAURE

QUI SUIS-JE ?

  • CENTAURE
  • CENTAURE le bûcheron en rut !
  • Homme
  • sexe bi masturbation plaisir sexuel
  • Ooooh que dire d'interessant ? je suis scorpion donc très attiré par le sexe ! Je suis tres tolérant en cette matière et surtout très très amateur de JOUISSANCES... J'aime me montrer nu ! Venez en profiter !

TROUVER 1 ARTICLE PAR THEME

GALERIE

  • tors-nu-020.jpg
  • tors-nu-032.jpg

MON COURRIER !

CE BLOG POUR TES AMI(E)S

VISITES DEPUIS LE 12 04 2010

free counters

COMPTEUR


sexe shop

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés